Médecin de campagne jugé comme un meurtrier : cette affaire qui vous a chamboulés | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecin de campagne jugé comme un meurtrier : cette affaire qui vous a chamboulés

Soupçonnés d’avoir donné du Midazolam à des patients en fin de vie, un médecin généraliste normand en exercice depuis trente ans et son épouse ont été mis en examen, fin novembre pour administration et complicité d’administration de substance nuisible ayant entrainé la mort sur sept patients. Placé en garde à vue, le médecin a écopé d’une interdiction totale d’exercice. Un généraliste normand, en exercice depuis trente ans et sa femme, anesthésiste dans une clinique, ont été placés en garde à vue, mi-novembre, et mis en examen. Le médecin est poursuivi...
23 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…