"J'ai refusé une augmentation du numerus clausus dans ma faculté" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"J'ai refusé une augmentation du numerus clausus dans ma faculté"

Le doyen de la faculté de médecine de Brest, le Pr Christian Berthou, dit non à une augmentation du numerus clausus local. Alors qu'en quinze ans, le quota d'étudiants admis en deuxième année à Brest a déjà triplé, sans moyens supplémentaires, il déplore le sacrifice de la qualité de la formation. Pour le doyen, les 478 places supplémentaires en 2017 dans 22 facultés (soit +6.2%) promises par Marisol Touraine ne suffiront pas à résoudre la crise démographique. Il faut aussi travailler sur l'attractivité et mieux accompagner les étudiants dans leur...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…