"Médecins, chirurgiens et apothicaires" : épisode 2 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Médecins, chirurgiens et apothicaires" : épisode 2

Si les traités de médecine et de chirurgie du XVIIIe siècle recèlent les racines de la « clinique française », il n’est pas toujours simple ou aisé de les consulter. Ensemble, remontons le temps, à l’aide de ces extraits d’ouvrages anciens, à la fois instructifs, révélateurs, et parfois distrayants. Une toute nouvelle rubrique à découvrir sur Egora tous les mois.

 

 

Cet article est rédigé par le Pr Jean-Claude Nouët, ancien PU-PH et vice-doyen de La Pitié-Salpêtrière (AP-HP). 

 

L'extrait : "Manuel des femmes enceintes"

Cette observation est faite par messire Guillaume-René Lefebure, médecin de Monsieur, frère du Roi*

"Le bandeau de la crédulité ne couvre plus nos yeux: les siècles d’ignorance sont passés ; on ne croiroit plus aujourd’hui que des démons incubes s’affublent d’une figure humaine pour faire concevoir & nos femmes et nos filles; on ne croiroit plus que le vent du couchant apporte des insectes humains qui fructifient & réalisent l’espèce hu­maine dans le sein d’une fille qui les reçoit ou les prend sous forme de médecine; on ne croiroit plus aux rêveries de Tite Live, & l’histoire qu’il rapporte d’une femme qui resta neuf années dans une isle déserte, sans communiquer avec aucun homme, & qui cependant conçut deux jumeaux, ne feroit plus fortune: Averroës enfin, Ama­tus Lusitanus & Delrio seroient mal reçus à venir nous conter qu’une fille a engendré pour s’être baignée dans de l’eau où des hommes s’étoient pollués; qu’une autre fille afait un enfant pour avoir souffert les caresses de son amie qui sortoit des bras de son mari; qu’une autre enfin est devenue mère pour avoir dormi dans un lit où son père avoir épandu du sperme. Il paroitroit cependant qu’en 1631, les Mé­decins de Montpellier, & les Jurisconsultes de Grenoble, étoient encore persuadés de la possibilité de fables pareilles, par un Arrët que ces derniers rendirent le 13 Février de la même année, en faveur de Dame Magdeleine d’Auvermont, épouse de Jérôme de Montléon, qui accoucha d’un fils quatre ans après l’absence de son mari, quoiqu’elle prétendit n’avoir point eu de communication avec aucun homme, & l’avoir fait par la seule force de son ima­gination qui lui représenta, en songe, que son mari l’embrassoit amoureusement.
Si la raison nous défend d’ajouter foi à la possibilité des faits que nous venons de rapporter; d’un autre côté l’expérience nous prouve qu’une fille ou une femme peuvent concevoir sans aucune intro­duction. Il suffit que les esprits animaux, qui abondent dans le sperme, répandus à l’entrée des parties naturelles, soient attirés par la matrice (qui est un corps fait à peu près comme une poire aplatie, dans lequel l’enfant se forme & se nourrit jusqu’au temps de l’accouchement). Les Accoucheurs les plus recommandables nous fournissent des exemples de ce phé­nomène."

*"Manuel des femmes enceintes, de celles qui sont en couches et des mères qui veulent nourrir", messire Guillaume-René Lefebure, baron de Saint-Ildefont, D.M. médecin de Monsieur, frère du Roi, chef et directeur de ses infirmeries, Paris, chez Jean-Francois Bastien, 1777, avec approbation & privilège du roi.

 

Décryptage 

Ce manuel n’a pas marqué une étape essentielle de l’obstétrique ou de la thérapeutique ; il s’adressait aux femmes, à qui il apportait des conseils, souvent de simple bon sens, pour les aider ou les rassurer. Lefebure voulait aussi les prévenir contre les pratiques abusives et dangereuses qu’il dénonce dans un avant-propos caustique, dans lequel il attaque ceux qui ont "problématisé les choses les plus claires"  en cherchant à corriger la nature et à "la soumettre à l’art", au prix d’une "foule de médicaments", et "de manoeuvres déplacées". Il n’avait pas tort...

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…