Santé : une dent connectée à l'étude pour détecter les maladies dans la salive | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Santé : une dent connectée à l'étude pour détecter les maladies dans la salive

À Toulouse, en Haute-Garonne, des chercheurs, en association avec un dentiste, planchent sur l’innovation d’une dent connectée qui pourrait permettre de gagner du temps. Certaines maladies sont détectables dans la salive, bien avant de se diffuser dans le sang.

Dans un laboratoire de l’Inserm, on analyse des échantillons de salive prélevés sur des patients. Les tubes sont ensuite placés à l’étuve à 37° C pendant 24 à 48 heures. Cela permettra d’analyser les différents types de bactéries. La salive est un fluide beaucoup plus facile à utiliser que le sang. Pour les chercheurs, cela a un intérêt biologique majeur. "Toutes les bactériologies neurodégénératives (...), même de nombreux cancers (...) ont des prémices dans la salive avant d’être détectés dans le sang", affirme Matthieu Minty, maître de conférence universitaire I2MC (INSERM).

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…