Dopage : après les aveux d’Ulrich, Jalabert positif à l’EPO | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Dopage : après les aveux d’Ulrich, Jalabert positif à l’EPO

C'est un contrôle rétroactif qui a permis de dévoiler la vérité. Selon une information de lequipe.fr, Laurent Jalabert était positif à l'EPO lors du Tour de France 1998. Laurent Jalabert n’a jamais été contrôlé positif au cours de sa carrière sportive. Mais des tests rétroactifs, réalisés en 2004 par l'Autorité française de lutte contre le dopage sur de l'urine du coureur français récoltée six ans plus tôt, se sont, cette fois, avérés positifs. "Je suis tombé de l'armoire, je suis surpris. C'est un choc, a réagi lundi soir Laurent Jalabert,...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…