En France, 24% des décès seraient évitables | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

En France, 24% des décès seraient évitables

Un décès sur trois (33,7%) aurait pu être évité dans l'UE en 2013 compte tenu des connaissances et technologies médicales actuelles, annonce mardi Eurostat, l'office européen des statistiques. Les crises cardiaques, les AVC et certains cancers font partie des décès potentiellement évitables. La part des décès évitables en France était de 23,8 %, un des taux les plus bas de l'UE. "Les parts les plus élevées de décès évitables ont été enregistrées en Roumanie (49,4%) ainsi qu'en Lettonie (48,5%), suivies de la Lituanie (45,4%) et de la Slovaquie (44,6%). À...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…