Quand une CPAM propose un "traitement homéopathique" contre la grippe à ses salariés… à la place du vaccin

18/10/2021 Par Aveline Marques
Assurance maladie / Mutuelles

Incroyable mais vrai. Le 4 octobre, les salariés de la CPAM de la Manche ont reçu un mail leur proposant, comme chaque année, de se faire vacciner contre la grippe… mais par un "traitement homéopathique" uniquement. Le directeur de la caisse a dénoncé une "action inadaptée" menée sans son accord. 

Alors que l'Assurance maladie s'apprête à lancer la campagne de vaccination contre la grippe, appelant toutes les personnes à risque et les professionnels de santé à se protéger dès le 26 octobre, l'initiative de ce responsable de la CPAM fait désordre. "Comme tous les ans, la CPAM en qualité d'employeur, propose aux salariés de la caisse de se faire vacciner", écrit-il le 4 octobre au personnel. "Cette année, au vu du contexte sanitaire lié à la Covid-19, seul le traitement homéopathique contre la grippe sera proposé", poursuit-il, invitant les personnes intéressées à s'inscrire avant le 20 octobre au moyen d'un lien. 

Une initiative aussitôt dénoncée sur Twitter, capture du mail à l'appui, le twitto Fingerstyle92 s'étonnant en effet que l'Assurance maladie fasse la "promotion en interne" de l'homéopathie, pourtant déremboursée car jugée inefficace. Plusieurs médecins ont aussitôt réagi en faisant part de leur incrédulité. 

Pourtant, ce mail n'est ni une "blague" ni un "fake". Contacté par Egora, la Cnam confirme que ce message a bien été diffusé auprès du personnel de la CPAM de la Manche, mais "sans que le directeur de la CPAM en soit averti au préalable". "Après en avoir pris connaissance, il a demandé l’interruption immédiate de cette action inadaptée au regard des recommandations des autorités de santé", qui rappellent que seul le vaccin contre la grippe est efficace pour prévenir la maladie, réduire le risque de complications graves, voire de décès, chez les personnes à risque. "Aucune spécialité homéopathique ne peut être considérée comme un vaccin ou un traitement contre la grippe saisonnière", tranche la Cnam. "Cet épisode malencontreux a fait prendre conscience à la CPAM de la Manche de la nécessité de réorganiser son circuit de validation des actions mises en place en direction du personnel." 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17