"On te suit depuis un moment, toi et tes trois bâtards" : hérauts de la science, ils vivent sous la menace des antivax et antipass | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"On te suit depuis un moment, toi et tes trois bâtards" : hérauts de la science, ils vivent sous la menace des antivax et antipass

Dégradations, intimidations, menaces… Des personnalités en première ligne dans la “défense de la science”, parmi lesquelles la Pr Karine Lacombe ou le Dr Jérôme Marty par exemple, sont devenues des cibles pour les antivax et anti-pass. Réunies en collectif, elles appellent majorité et opposition à contrer ces dérives.
 

“Qu’il y ait une prise de conscience citoyenne et une prise de position politique” de la façon dont la parole scientifique est malmenée. Telles sont les ambitions de la conférence de presse “soignants et scientifiques menacés de mort. L’inaction coupable des pouvoirs publics”, organisée mardi 7 septembre. Elles sont résumées par la Pr Karine Lacombe, chef de service maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Saint-Antoine (Paris), et membre du collectif à l’origine de l’événement. Un événement introduit de la sorte par le Dr Jérôme Marty, médecin généraliste et président de l’UFML-S, aussi partie du collectif : “Je crois que c’est la première fois qu’un collectif de scientifiques et de médecins* se monte pour dénoncer les menaces qu’ils subissent”.

“Nous sommes un certain nombre à recevoir, régulièrement, depuis des mois, des menaces de mort”, entre autres menaces, poursuit le syndicaliste. Une problématique qui a “pris de l’ampleur, exacerbée par le pass sanitaire et la vaccination”, ajoute Karine Lacombe. Ces missives leur parviennent par tous biais. Par les réseaux sociaux, courrier, téléphone….

Ils en reçoivent, au quotidien, “un nombre faramineux”. Et leur contenu est glaçant : “Grosse pute suceuse de Macron, salle femelle en chaleur, on te suit depuis un moment : voiture, maison, trajet, les ordures on les détruit, on incinère les salopes de ton espèce, toi et tes 3 bâtards…” ; “Et la balle dans la tête que je vais te mettre, tu vas l’arrêter comment ?”, etc.

 

La “Veuve” rappelle la guillotine

“Nous sommes la cible d’individus qui se font le relais de personnalités publiques qui les manipulent”, poursuit Jérôme Marty. Ces personnalités ? Des “profiteurs de la crise” qui, selon lui, “instrumentalisent” des gens fragilisés par la situation sanitaire en diffusant de mauvaises informations, “soit par clientélisme politique, soit par intérêt financier ”. Parmi ces profiteurs : France-Soir, pointe le collectif. C’est d’ailleurs un article de ce “blog”, - comme ils le dénomment le média car il fonctionne sans journalistes -, qui a entraîné la création de ce groupement. Le texte, publié le 22 août et intitulé “Covid-19 (diagnostic, traitements, vaccin) : panorama d’une escroquerie”, ayant “livré en pâture à une part de la population qui est violente un certain nombre de noms”, de personnes physiques et morales. Celles-ci étant considérées comme responsables de cette “escroquerie”, développe le syndicaliste.

Une démarche d’autant plus problématique à la lecture de la conclusion de l’article : “Un procès devra se tenir. La Veuve s’impatiente”. Pour les personnes visées, les références sont évidentes : le procès évoque...

60 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…