PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dépistage du cancer du sein : 1/3 de surdiagnostics, selon une étude danoise

Selon une étude danoise, le dépistage organisé n’améliore pas la précocité du diagnostic de cancer mammaire. Et une tumeur diagnostiquée sur trois correspondrait à un surdiagnostic. Pour évaluer la part du surdiagnostic du cancer du sein au Danemark, des chercheurs, ont analysé la taille des tumeurs détectées en fonction de l’existence ou non du dépistage organisé. En effet, dans ce pays, le dépistage organisé a été mis en place à partir des années 1990, progressivement dans les différentes régions, pour les femmes âgées de 50 à 69 ans, à raison...

L’accès à la totalité de l’article est réservé aux professionnels de santé.

Créer un compte

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…