Une femme atteinte de priapisme après un essai clinique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une femme atteinte de priapisme après un essai clinique

Une femme de 29 ans a été atteinte de priapisme pendant cinq jours après la prise de médicaments antidépresseurs lors d’un essai clinique, selon une étude de cas publiée dans le Journal of Sexual Medecine . Les participants de cet essai clinique prenaient des anti-dépresseurs Wellbutrin (Bupropion) et du Trazodone. La patiente de 29 ans a augmenté la dose juste avant de constater un gonflement des lèvres et une douleur lancinante dans sa région clitoridienne. Elle a arrêté la prise du médicament immédiatement mais la douleur n'a fait qu'augmenter au...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…