Pratique du sport chez le jeune : le Cnge contre l’ECG systématique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pratique du sport chez le jeune : le Cnge contre l’ECG systématique

La prévention de la mort subite du sujet jeune au cours d’activités sportives repose actuellement sur la consultation de non contre-indication à la pratique du sport. La Société française et la Société européenne de cardiologie recommandent actuellement de réaliser, en plus du dépistage par la recherche d’antécédents personnels et familiaux et l’examen clinique, un électrocardiogramme (ECG) standard tous les 2 ans entre 12 et 35 ans pour les certificats de sport en compétition, afin de détecter les principales anomalies à l’origine de morts subites. Le Collège national des généralistes enseignants...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…