Cancer du sein triple négatif : la voie de la prolactine | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Cancer du sein triple négatif : la voie de la prolactine

Environ 15% de tous les cancers du sein ont un statut triple négatif, c’est-à-dire que la tumeur est négative pour les récepteurs aux estrogènes, pour les récepteurs à la progestérone et pour les récepteurs HER. Si bien que ces cancers sont plus difficiles à traiter. Mais d’après des travaux mis en avant par un communiqué du Centre universitaire de santé McGill, la prolactine serait un moyen de combattre plus efficacement certains de ces cancers triple-négatifs. L’équipe menée par le Dr Suhad Ali a travaillé sur une population de 580 femmes...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…