Injection accidentelle de colle biologique dans le cerveau : l’hôpital condamné | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Injection accidentelle de colle biologique dans le cerveau : l’hôpital condamné

Un célèbre hôpital londonien pour enfants va devoir payer 2,8 millions de livres d'indemnisation (3,4 millions d'euros) à une fillette dont le cerveau a été endommagé par l'injection accidentelle de colle, selon un accord entériné lundi par la justice. En juin 2010, Maisha Najeeb, alors âgée de 10 ans, avait été opérée à l'hôpital Great Ormond Street en raison d'une malformation artérioveineuse cérébrale risquant de provoquer une hémorragie. La fillette devait subir une embolisation, opération consistant à injecter un produit pour former une thrombose de ce vaisseau et donc prévenir...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…