PV

Elle ne trouve pas de stationnement gratuit : une infirmière libérale doit payer 6 500 euros de PV

Alors que les places de stationnement gratuites se font de plus en plus rares, les infirmières libérales peinent trop souvent à éviter les contraventions lors de leurs visites à domicile. Dans les Hauts-de-Seine, l'une d'elle a reçu plus de 6 500 euros de contraventions en seulement deux ans. 

18/04/2024 Par C. S.
Infirmières
PV

En deux ans, une infirmière libérale aurait cumulé plus de 6 500 euros de contraventions pour mauvais stationnement. C'est ce qu'a révélé Le Canard Enchaîné, dans son numéro du mercredi 17 avril. Selon le journal satirique, la soignante, qui exerce à Clamart dans les Hauts-de-Seine, aurait ces deux dernières années reçu 6 535 euros de PV, dont plusieurs majorés. L'infirmière n'aurait, en effet, pas eu le temps de contester ces contraventions. 

Du côté de la mairie, interrogée par Le Canard, on affirme que ce cas est "particulier". La soignante serait une multi récidiviste qui "se gare sur des passages piétons". "On ne peut pas faire d'exception au Code de la route", a indiqué la municipalité. 

Cette infirmière clamartoise est loin d'être la seule à cumuler les contraventions lors de ses visites, faute de stationnement gratuit. A Valenciennes, dans le Nord, un infirmier libéral s'est, lui, "pris neuf PV en neuf jours pour défaut de paiement de stationnement", témoigne-t-il auprès de nos confrères. Les coupables : les "sulfateuses à PV", soit ces voitures équipées de caméras qui scannent les plaques de véhicules n'ayant pas payés leur parking. 

En janvier, alors que des horodateurs ont été installés dans une zone où habite l'une de ses patientes, l'infirmier valenciennois a dû débourser 180 euros de ces contraventions. Pour éviter ces déconvenues, il a pris la décision de ne plus prendre "de nouveaux clients en zone payante". 

La circulaire Joxe de 1986 prévoit pourtant "certaines tolérances" pour le stationnement des auxiliaires médicaux. Mais elle est en réalité très peu appliquée, note Le Canard Enchainé. Début 2023, une proposition de loi visant à créer une carte de stationnement gratuite pour les infirmiers libéraux a été déposée à l'Assemblée nationale, sans qu'il n'y ait d'avancée depuis. 

[avec Le Canard Enchaîné]

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

2 commentaires
1 débatteur en ligne1 en ligne
Photo de profil de Francois Laissy
1,9 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 1 mois
Pour les visites en zone de stationnement payant, il faudrait majorer le montant du déplacement du prix du stationnement (éventuellement remboursé par la mairie ?). Cela n'autorise pas de se stationne...Lire plus
Photo de profil de Gregory Cuffel
391 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
Que veux-t'elle constester au juste ? le macaron n'a jamais été un passe droit ? une tolérance peut-être mais pas un passe droit. Histoire franchement peu claire ......Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17