violence

"Il l'a tabassée à coups de genoux sur la tête" : une médecin agressée par un patient-détenu à l'hôpital de Marseille

Une médecin a été violemment agressée, jeudi 18 avril, par un patient au sein d'une unité pénitentiaire psychiatrique de l'hôpital Nord de Marseille. Cette agression est la troisième qui a eu lieu, en moins d'une semaine, au sein des locaux de l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM). La direction de cette dernière a d'ailleurs porté plainte.  

24/04/2024 Par Chloé Subileau Moins de 5 min
Violence
violence

Elle a été rouée de coups dans son bureau. Une médecin a été violemment agressée, jeudi 18 avril, par un détenu-patient de l'unité pénitentiaire psychiatrique de Marseille, située à proximité de l'hôpital Nord de cette même ville. Selon le témoignage d'une infirmière, interrogée par France Bleu Provence, le patient aurait attrapé la praticienne par les cheveux. "[Il] l'a mis[e] au sol et tabassé[e] à coups de genoux sur la tête. Des coups de poings, des coups de pieds", raconte la soignante. La médecin a été contrainte de s'arrêter sept jours.

Cette agression ne serait pas la première dans l'unité. "Une agression similaire d'une dizaine de soignants aurait eu lieu quelques semaines auparavant", notent nos confrères de France Bleu.

Dans un communiqué, diffusé ce mercredi 24 avril, l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM) confirme les violences à l'encontre de cette médecin, ainsi que deux autres agressions de soignants survenus ces derniers jours au sein de ses locaux.  

L’UHSA (Unité hospitalière spécialement aménagée) où a eu lieu, jeudi 16 avril, l'agression de la praticienne "est un service hospitalier qui accueille des patients-détenus présentant des pathologies psychiatriques aigües nécessitant une hospitalisation à temps complet", précise l'AP-HM. "Le patient agresseur a été transféré dans un autre établissement. La direction s’est rendue rapidement sur place pour rencontrer les équipes et apporter son soutien à la victime", ajoute la direction, précisant qu'un soutien "psychologique" a été mis en place pour accompagner la médecin agressée et les autres professionnels de l'UHSA.

Par ce communiqué, l'AP-HM annonce avoir porté plainte au nom de l'institution pour cette agression – ainsi que pour les deux autres -, et assure condamner "fermement toutes formes de violence à l'hôpital".

[avec France Bleu Provence]
 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Michel Lemariey-Barraud

Michel Lemariey-Barraud

Non

La vraie question est de savoir si on veut assurer correctement les usagers, ou asservir durablement les médecins. La CNAM, organi... Lire plus

3 commentaires
6 débatteurs en ligne6 en ligne
Photo de profil de Jean Yves Crouzy
1 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 3 mois
Je ne vois pas en quoi le fait de porter plainte contre ce type de patient-détenu va changer quelque chose pour le devenir carcéral de celui-ci et pour les conditions d’exercice de mes collègues au se...Lire plus
Photo de profil de David Andriamasindray
10 points
Médecine générale
il y a 3 mois
Le patient agresseur était dans une unité psychiatrique donc, par définition, pas vraiment conscient de ses actes...donc la plainte est nulle et non avenue. => Dossier suivant s'il-vous-plaît !...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17