Protestation

Constatant la "souffrance" des médecins face aux "injonctions incohérentes" du Gouvernement, la FMF se joint à la grève du 3 juin

Réuni en assemblée générale ce week-end, le syndicat a décidé de suspendre à son tour les négociations conventionnelles avec l'Assurance maladie et de soutenir le mouvement de grève des médecins spécialistes et de l'hospitalisation privée.

16/04/2024 Par A.M.
Syndicalisme
Protestation

La fronde prend de l'ampleur. Après Avenir Spé-Le Bloc, l'UFML, le SML et la CSMF, la FMF a décidé ce week-end, en assemblée générale, de "soutenir" le mouvement du 3 juin lancé par les cliniques et les médecins spécialistes pour "la sauvegarde de leur outil de travail", menacé par la maigre revalorisation des tarifs accordée au secteur privé.

Par ailleurs, le syndicat suspend à son tour sa participation aux négociations conventionnelles avec la Cnam, "tant que les conditions de respect des médecins par l'Etat et l'Assurance maladie ne sont pas réunies", précise le communiqué diffusé par la FMF ce mardi 16 avril. Quelques jours auparavant, c'est le syndicat de généralistes MG France qui avait annoncé son retrait des négociations, mécontent des annonces de Gabriel Attal, en particulier de l'expérimentation d'un accès direct aux médecins spécialistes. La FMF s'oppose également à cette mesure, dans laquelle elle voit "la disparition du parcours de soins".

Constatant la "souffrance des médecins libéraux face aux injonctions incohérentes et sans fondement du Gouvernement et de l'Assurance maladie", le syndicat entre donc "en résistance", appelant de nouveau ses adhérents à rejoindre le mouvement de fronde tarifaire via une "utilisation large" des dépassements d'honoraires. En "ultime recours" pour "assurer un exercice de qualité", le syndicat se dit prêt à "accompagner les initiatives locales de déconventionnement par bassin de vie".

Et de proposer aux pouvoirs publics "une porte de sortie honorable pour tous" : "l'instauration d'un espace de liberté tarifaire" pour tous les médecins. Une proposition également soutenue par la CSMF.

 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17