"La seconde victime d'une erreur médicale, c'est le médecin" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"La seconde victime d'une erreur médicale, c'est le médecin"

L'erreur est humaine, en médecine comme ailleurs. Mais chez les médecins, cela reste une question taboue et associée à un sentiment de honte. D'autant plus si elle débouche sur un procès. Quel est le ressenti des médecins généralistes après une telle épreuve ? Magali Finon a choisi de se pencher sur la question dans le cadre de sa thèse en médecine générale. Pourquoi avoir choisi de travailler sur ce sujet là ? Pendant notre formation, il y a de plus en plus de cours proposés sur le thème "éviter l'évènement...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…