Suicides d’internes : "Évitons de faire des amalgames avec la formation", prévient le doyen des doyens | egora.fr
PUB
A+ A-

Suicides d’internes : "Évitons de faire des amalgames avec la formation", prévient le doyen des doyens

Chaque année, dix à vingt internes mettent fin à leurs jours. Alors que quatre suicides ont été recensés depuis début janvier, les syndicats d'internes pointent du doigt l’inaction des ministères de la Santé, de l’Enseignement supérieur et de la Conférence nationale des doyens des facultés de médecine. Sur Egora, le doyen des doyens, le Pr Patrice Diot, répond à ces accusations. Dénonçant des amalgames, il assure que les doyens sont pleinement engagés. Egora.fr : La semaine dernière, un interne en médecine générale à Reims a mis fin à ses jours...
15 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…