"Ce n’est plus acceptable" : comment Véran s’engage à faire respecter le temps de travail des internes | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

"Ce n’est plus acceptable" : comment Véran s’engage à faire respecter le temps de travail des internes

Les internes attendent, eux, des "réalisations concrètes". 
Invité du congrès des internes en médecine générale organisé par l’Isnar-IMG vendredi 21 février à Saint-Etienne, le nouveau ministre de la Santé s’est engagé à faire respecter leur temps de travail en ne dépassant plus le plafond de 48 heures par semaine. Les internes attendent, eux, des "réalisations concrètes". 
 

"Ce n’est plus acceptable, il y a eu trop de drames", a déclaré Olivier Véran à propos du temps de travail des internes. Interpellé d’entrée par les responsables de l’Isnar-IMG, le ministre, nommé depuis 5 jours à peine, s’est engagé à faire respecter le plafond légal de 48 heures hebdomadaires. 

Il a annoncé que les demi-gardes seraient comptabilisées et rémunérées. "L’encadrement des créneaux de début de nuit répond à notre revendication", se satisfait Matthieu Thomazo, porte-parole. "C’est nécessaire. Ces demi-gardes existent déjà, les hôpitaux font travailler les internes sur ces créneaux, mais comme ils ne sont pas encadrés, les établissements se permettent soit de ne pas donner de repos compensateur, soit de ne pas le décompter du temps de travail, soit même de ne pas les payer… Ce qui est une aberration", souligne-t-il. 

Une récente enquête sur le temps de travail des internes réalisée par l’Isnar-IMG a démontré que plus d’un sur deux dépassait les 48 heures de travail par semaine et ne remplissait pas le tableau de service. Olivier Véran s’est ainsi dit prêt à "engager des sanctions financières" contre les établissements qui ne respectent pas ce cadre légal. D’après ses déclarations,...

25 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…