"Je suis devenu la pire des ordures" : un interne ostracisé pour avoir dénoncé ses semaines de 96 heures | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Je suis devenu la pire des ordures" : un interne ostracisé pour avoir dénoncé ses semaines de 96 heures

Un temps de travail qui explose le plafond réglementaire, des tâches ingrates, une formation quasi-inexistante… En dénonçant de manière factuelle les conditions dans lesquelles se déroulent son stage aux urgences gynécologiques d'un grand hôpital, cet interne en médecine générale s'est attiré les foudres de la direction, des médecins seniors et même de certains internes. Isolé, ostracisé, presque harcelé, il témoigne de son amertume.

 

"Aujourd'hui, je suis interne de médecine générale, en fin de 1ère année. J'ai choisi ces études et ce métier pour soigner des gens, apprendre la médecine, apporter du réconfort aux patients et les aider à guérir. Avec l'internat et les semaines de 96h à l'hôpital, j'ai découvert que J'AI besoin de réconfort et de soutien.

Ce soutien, je l'ai auprès de mes proches qui me comprennent, me connaissent, voient mon état, voient mon humeur changer, mon visage se cerner, mon teint pâlir de semaine en semaine, mes blagues se raréfier, mon sourire perdre de sa persistance, mes pensées se perdre de plus en plus.

Ce soutien, je l'ai également de la part de quelques-uns des internes en stage avec moi, qui souffrent comme moi. Je ne l'ai pas de la part des médecins titulaires de l'hôpital, qui ont besoin de mes heures de travail pour imprimer leurs comptes-rendus opératoires, m'occuper de leurs patients, sans considération pour la qualité de ma formation, sans prendre en compte le fait que tout ce que je saurai de leur spécialité, je l'aurai appris dans leur service ; et qu'en l'absence de formation, à m'abrutir de tâches ingrates, seul devant un ordinateur du matin au soir, c'est un généraliste NUL qui revendiquera d'avoir été formé dans leur service.

 

Secrétaire Bac+7

 

J'ai envoyé une lettre. Factuelle, dénonçant le temps de travail abusif et illégal qui nous est demandé, mettant l'accent sur l'absence de formation prévue sur nombre...

59 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…