"Suicides d’internes, médecins complices" : une campagne choc sur les conditions de travail des carabins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Suicides d’internes, médecins complices" : une campagne choc sur les conditions de travail des carabins

Un collectif féministe de Nancy a organisé une campagne de collage choc de banderoles pour alerter sur le risque de suicide des internes à l’hôpital.  

“On les oublie souvent. On ne mentionne pas les 66% d’étudiant.e.s qui présentent des symptômes anxieux, les 38% de dépression et les 24% qui ont des idées sucidaires”, dénonce le collectif “collageféminicidesnancy” sur son compte Instagram.  

Pour toutes ces raisons, et parce que les internes qui se sont suicidés sont trop “facilement oubliés”, le collectif a organisé une campagne de collage volontairement choc sur les murs du CHRU de Nancy. “Les médecins sont complices parce que beaucoup pensent encore que, parce que ils/elles l’ont subi, les suivant.e.s doivent le subir aussi. Nous voulons le dénoncer”, dénonce encore le collectif sur son compte Instagram.  

D’après une enquête publiée par la Fondation Jean Jaurès portant sur la santé mentale des internes datant de mai 2020, le taux de suicide des internes est de 33 pour 100.000. A titre de comparaison, celui...

11 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…