"Le pass sanitaire doit être abandonné" : ce généraliste explique pourquoi il faut rendre la vaccination contre le Covid obligatoire pour tous | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Le pass sanitaire doit être abandonné" : ce généraliste explique pourquoi il faut rendre la vaccination contre le Covid obligatoire pour tous

Alors que le Gouvernement a fait le choix de l’extension du pass sanitaire couplée à une vaccination ciblée pour contenir l’épidémie, le groupe Socialiste, écologiste et républicain au Sénat penche pour une autre solution : la vaccination obligatoire généralisée. Il a déposé, fin août, une proposition de loi visant à l’instaurer. Explications avec le Dr Bernard Jomier, généraliste, sénateur de Paris, qui vient d’être nommé rapporteur du texte.

 

Egora.fr : Comment avez-vous accueilli votre désignation comme rapporteur de la proposition de loi “instaurant la vaccination obligatoire contre le Sars-CoV-2”, le 15 septembre dernier ? Quelles sont vos missions ?

Dr Bernard Jomier : Elle ne m’a pas surpris (rires) ! Je suis cosignataire de cette proposition de loi. En tant que rapporteur, je vais procéder à des auditions d’un certain nombre de personnes, venant tant du champ de la santé publique que du champ des libertés et des droits de l’Homme. Il s’agit de les entendre pour savoir ce qu’elles pensent de cette proposition d’obligation générale. Les auditions auront lieu dans les quinze jours, trois semaines à venir. Je ferai ensuite un rapport à la commission des affaires sociales, le 6 octobre, qui se prononcera. Ce premier vote est indicatif puisque, de toute façon, la loi arrivera en séance publique le 13 octobre. Là, mes collègues pourront se prononcer sur le texte.

 

Vous inscrivez cette obligation vaccinale généralisée contre le Covid-19 dans un héritage…

Ce texte s’insère dans l’histoire de la lutte contre les maladies infectieuses et l’histoire de l’obligation vaccinale. Il n’y a rien de nouveau à ce qu’une obligation soit décidée. C'est-à-dire à ce que soit arbitrée la nécessité de l’engagement de chacun dans une démarche de protection collective. Il y a derrière l’idée de la place qu’on accorde aux enjeux collectifs de la protection et à l’intérêt général, en complément - je ne dis pas opposition ! - d’une démarche individuelle de protection de soi-même et de ses proches immédiats. Cette idée très ancienne a été reprise il y a quelques années par Agnès Buzyn quand elle a proposé d’étendre la vaccination obligatoire des nourrissons à 8 autres vaccins. Cela a fait l’objet de débats au sein de l’hémicycle et j’ai personnellement défendu la position de l’alors ministre de la Santé. Aujourd’hui, on manque encore de recul, mais les données disponibles montrent une progression du niveau de vaccination des enfants, qui était pourtant déjà élevé. Avec cette proposition de loi de vaccination obligatoire universelle contre le Covid, le groupe socialiste, écologiste et républicain a choisi, dès juillet, de faire le même arbitrage, de mettre au premier plan la protection collective. Car, si la France a franchi le cap des 50 millions de vaccinés, l’enjeu est aussi de gagner quelques points de vaccination supplémentaires, parce que ceux-ci peuvent être déterminants dans la réduction de la circulation du virus.

 

Comment le groupe socialiste, écologiste et républicain au Sénat en est-il arrivé à déposer cette proposition de loi ?

Le premier juillet, la mission d’information sur le Covid-19 du Sénat [qu’il préside, NDLR] a rendu des recommandations. Elle a ainsi notamment expliqué qu’il fallait ouvrir le débat sur une vaccination obligatoire de l’ensemble de la population. En commençant par les adultes, la tranche des 25-60 ans, parce qu’à ce moment-là, c’était la tranche la moins vaccinée, celle qui contribuait le plus à la circulation du virus. Or le chef de l’Etat a fait le choix de l’extension du pass sanitaire, qui est une obligation vaccinale masquée. Certains ont estimé que le choix du pass sanitaire était...

51 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…