Une enquête ouverte après le décès d’un octogénaire admis aux urgences pour des côtes cassées | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une enquête ouverte après le décès d’un octogénaire admis aux urgences pour des côtes cassées

Une enquête interne a été ouverte à l’hôpital du Bailleul (Sarthe) après le décès d’un patient de 84 ans, admis aux urgences pour des côtes cassées après une chute

une nouvelle demande pour rencontrer un médecin est faite par la famille, sans succès. 

Le samedi 5 janvier, la compagne de l’octogénaire est informée de son décès, très tôt le matin. “Ils ont parlé de malaise, en fait, il est décédé d’une hémorragie interne”, témoigne-t-elle dans Les Nouvelles de Sablé. “Les radios, scanner et analyse de sang nécessaires à sa surveillance ont été faits entre 0 h 30 et 2 h 30, précise sa fille, ainsi que l’ouverture d’une chambre en soins et surveillance continue mais trop tard.” 

 

Le médecin reconnaît “une défaillance” 

La famille a été reçue par un médecin, différent de celui qui a soigné l’octogénaire, le lendemain de son décès. “Il a reconnu qu’il y a eu une défaillance sur l’organisation. Au moins, il a été franc”, affirme sa fille. 

Une plainte a été déposée le 15 février. Contactée par France Bleu, la procureure de la République a confirmé l’existence de cette plainte, dont le Pôle Santé Sarthe et Loir n’avait pas non plus connaissance. Une enquête interne a également été ouverte à l’hôpital. 

Ces derniers jours, cet hôpital avait déjà fait parler de lui pour une affaire de tentative de débauchage d’un médecin avec un autre hôpital de la Sarthe. Confronté à une forte pénurie de médecins, l’accueil de nuit des urgences a été fermé temporairement à l’automne 2019 pendant trois semaines et le SMUR n’est plus opérationnel à cette période. 

 

[avec Les Nouvelles de Sablé et France Bleu]

19 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…