"Immaturité", "individualisme" : des étudiants en médecine étrillés par un directeur de CHRU pour s’être fait vacciner contre le Covid | egora.fr
PUB
A+ A-

"Immaturité", "individualisme" : des étudiants en médecine étrillés par un directeur de CHRU pour s’être fait vacciner contre le Covid

Ayant eu connaissance de la vaccination de 200 à 300 étudiants en médecine de sixième année le mois dernier, le directeur du CHRU de Nancy les a étrillés sur Facebook. En colère, ils dénoncent un manque de reconnaissance devant leur engagement depuis le début de la crise.

“Ils ne sont pas prêts à être des médecins responsables” : c’est un message du directeur de CHRU de Nancy posté sur Facebook qui a provoqué la colère d’étudiants en sixième année de médecine et en stage dans l’établissement. Ce dernier, ayant appris que 200 à 300 carabins avaient eu la possibilité de se faire vacciner contre le Covid en dehors de la stratégie vaccinale du Gouvernement via un article de l’Est républicain, s’est emporté en commentant : “Que quelques étudiants en médecine aient réussi à tromper la vigilance des agents chargés des opérations de vaccination ne montre que leur immaturité et leur individualisme, et leur absence de réflexion. Ils ne sont pas prêts à être des médecins responsables. Qu’ils s’en vantent aggrave leur cas.”

Blessés, agacés, les carabins dénoncent un manque de reconnaissance envers leur engagement dans la crise sanitaire. D’autant que, dans les faits, rien ne les empêchait de se faire vacciner, racontent-ils. Quelques jours avant la vaccination à l’hôpital, un document dans lequel il était expliqué que le personnel soignant de l’hôpital pouvait se faire vacciner “sans limite d’âge” leur avait été transmis, leur laissant la possibilité de prendre rendez-vous. Mais, entre-temps, le CHRU a fait marche arrière et a annulé la vaccination pour cette catégorie. “Plutôt que d'admettre que c’est une erreur, qu’il y a eu une mauvaise communication, le directeur nous fait passer pour des voleurs de doses, c’est scandaleux. J’ai trouvé ça inadmissible”, s’insurge un externe auprès du journal.

Contacté par nos confrères, le CHRU n’a pas souhaité réagir. Mais les étudiants s’inquiètent, eux, d’être stigmatisés suite à ces évènements.

 [avec l’Est républicain

25 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…