Les internes présentant des comorbidités peuvent se faire vacciner en priorité | egora.fr
PUB
A+ A-

Les internes présentant des comorbidités peuvent se faire vacciner en priorité

Les internes présentant des comorbidités à risque de forme grave peuvent se faire vacciner depuis le 7 janvier, a annoncé le ministère de la Santé. 

Tout comme les médecins âgés de plus de 50 ans et étant à risque, le ministère de la Santé et le conseiller formation et recherche du ministère, Philippe Morlat, ont fait savoir le 7 janvier que les internes “présentant des comorbidités à risque de forme grave” peuvent se faire vacciner en priorité. C’est l'interSyndicale Nationale Autonome Représentative des Internes de Médecine Générale qui a relayé la nouvelle ce week-end. 

La liste des comorbidités concernées est disponible sur le site du Haut Conseil de la Santé Publique. Elle compte notamment : l’obésité (IMC > 30), la BPCO et l’insuffisance respiratoire, l’hypertension artérielle compliquée, l’insuffisance cardiaque, les diabètes de type 1 et 2, l’insuffisance rénale chronique, les cancers récents de moins de trois ans, et enfin, la transplantation d’organes solides ou de cellules souches hématopoïétiques.

Les internes concernés et intéressés pour se faire vacciner pourront trouver la liste des centres de vaccination proches de chez eux au lien suivant : https://sante.fr/carte-vaccination-covid
 

 

 

 

 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…