Antivax : les idées les plus loufoques pour échapper au vaccin

27/12/2021 Par Marion Jort
Insolite
Alors que les Etats partout dans le monde incitent leurs ressortissants à se faire vacciner contre le Covid pour enrayer l’épidémie, depuis plusieurs mois, les réfractaires à l’injection redoublent d’énergie pour y échapper. Tour d’horizon des idées les plus loufoques de l’année.  

Fausse identité, fausse peau, “Covid party”... Pour échapper à la vaccination contre le Covid, des femmes et des hommes, en France comme à l’étranger, ont redoublé d'imagination tout au long de l’année. Si la fraude au certificat de vaccination est passible de condamnation en justice, des antivax revendiqués ont néanmoins tenté le tout pour le tout pour duper les vaccinateurs depuis janvier.  

L’idée la plus saugrenue revient à quelques Belges réfractaires, qui ont décidé de miser sur une “mule vaccinale” pour éviter de recevoir l’injection, mais générer leur pass sanitaire légalement. Un homme, originaire de Charleroi, a en effet été arrêté alors qu’il allait recevoir… une neuvième dose de vaccin anti-Covid. Selon L’Avenir.net, il se présentait à chacun de ses passages en centre de vaccination avec une carte d’identité différente, contre une probable rémunération des personnes pour qui il se faisait passer. Ce sont les employés du centre qui l’auraient reconnu et alerté les autorités.  

La France n’est pas en reste. Plutôt que de se faire vacciner au début de l’année, des personnes ont préféré attraper volontairement le Covid pour se voir délivrer un certificat de rétablissement et avoir une “immunité naturelle”. Des “Covid Party” ont donc été organisées en toute illégalité via les réseaux sociaux. “Je cherche un cluster pour faire une ‘Covid party’”, “Si vous êtes positif, je vous convie chez moi pour une ‘Covid party’”, ont ainsi publié des anonymes dans des groupes dédiés. “Honnêtement, si une amie me dit qu'elle a le Covid et que je sais que je peux m'isoler pendant plusieurs semaines toute seule par la suite, j'irais peut-être la voir pour qu'elle me tousse dessus", expliquait de son côté une autre jeune femme à nos confrères du Figaro, persuadée qu’elle pouvait s’en “sortir seule” face au virus.  

Enfin, d’autres ont préféré utiliser de faux bras ou fausse peau pour tromper les vaccinateurs. Ainsi, en Australie, une annonce proposant d’acheter une prothèse de bras pour la modique somme de… 1.500 dollars (soit 1000 euros) a largement été relayée en ligne. Ce faux bras, disponible en...

version droite ou gauche, était déclinable selon toutes les couleurs de peau. Le vendeur a toutefois précisé qu’il valait mieux dissimuler la prothèse sous un manteau d’hiver pour que la supercherie ne soit pas découverte. Plus près de chez nous, en Italie, un dentiste a lui tenté de se faire vacciner sur une fausse peau, qu’il avait placée au niveau de l’épaule et du muscle deltoïde. Il a depuis été suspendu et sera jugé prochainement.  

Si les réfractaires à la vaccination ont redoublé d’efforts pour trouver un moyen d’échapper à la vaccination, dans certains pays on a, au contraire, tout fait pour inciter les réticents à passer le cap. En Suisse, les autorités sanitaires ont proposé 50 francs pour ceux qui arriveraient à convaincre leurs amis. Une maison close a même promis, pour remercier les personnes vaccinées de “contribuer à la reprise d’une vie normale”,  une fellation pour toute injection.  “Un vaccin anti-Covid = une pipe offerte”, a écrit l’établissement en Une de son site Internet. Enfin, aux Etats-Unis, l’Etat de Washington est allé jusqu’à proposer un pétard à chaque personne qui aura reçu une dose.  

Vignette
Vignette

Les négociations conventionnelles entre les médecins et l'Assurance maladie doivent-elles reprendre?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Oui

Pas de négociation , pas de convention . Pas de convention , les médecin ayant les patientèles les plus fragilisées et les patient... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17