"Je suis désolé" : quand Olivier Véran écrit aux médecins libéraux suite aux ratés de la vaccination | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Je suis désolé" : quand Olivier Véran écrit aux médecins libéraux suite aux ratés de la vaccination

Alors qu’une note de la direction générale de la Santé laissant entendre que les pharmaciens auraient la priorité pour obtenir des doses de vaccin a provoqué la colère des médecins libéraux, le ministre de la Santé a tenu à leur présenter ses excuses dans une lettre.
 

“Il ne s’agit pas de privilégier les uns aux autres, cela n’aurait pas de sens, mais de permettre au plus grand nombre de vacciner”, a expliqué noir sur blanc le ministre de la Santé dans une lettre adressée aux médecins libéraux. Un courrier destiné à apaiser les tensions entre le Gouvernement et les praticiens après la polémique suscitée par un DGS-Urgent envoyé dimanche 7 mars.

Cette note avait provoqué la colère de toute la profession, en indiquant que les généralistes ne seraient pas approvisionnés en doses de vaccins la semaine prochaine, au profit des pharmaciens d’officine. “Je suis désolé que [ce message] ait mis de la confusion, voire provoqué de la colère”, s’est excusé Olivier Véran. “Vous êtes et serez des acteurs majeurs de la campagne vaccinale qui va se prolonger sur plusieurs mois encore.”

Ce dernier a toutefois tenu à justifier sa volonté d'étendre la vaccination aux pharmaciens : “Plus de 30% des Français n’ont pas accès à date à la vaccination par leur médecin traitant, ou parce qu’ils n’en ont pas, ou parce qu’ils ne vaccinent pas encore.”

Alors que les tensions sont vives depuis le début de la campagne vaccinale en ville, le ministre de la Santé a souhaité remercier les médecins “engagés sur le terrain” tant dans les centres de vaccination que dans les cabinets. “Je sais votre investissement, votre engagement, votre dévouement sans faille depuis  le 1er jour auprès de vos malades, et de leurs familles. Les Français le savent aussi, qui vous accordent leur confiance autant que leur gratitude.”

Au total, 41.000 médecins se sont mobilisés, selon le ministre, dans ce combat contre le virus, avec 1,6 million de vaccins qui leur ont été destinés. “Ces trois dernières semaines, l’intégralité des vaccins AstraZeneca vous a été totalement dédiée”, a-t-il assuré...

14 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…