Le service réanimation du CHU de Rouen en grève pour réclamer plus de soignants

06/10/2020 Par Louise Claereboudt
Le service de réanimation du CHU de Rouen (Seine-Maritime) a observé une journée de grève ce lundi 6 octobre. Le personnel réclame plus de soignants pour faire face à la flambée des cas de Covid-19.
 

Infirmières, médecins, aides-soignantes… Ils étaient une dizaine de personnels du service de réanimation à manifester devant le CHU de Rouen, ce lundi, pour réclamer plus de moyens. Alors que le nombre de cas de Covid ne cesse d’augmenter, le service montre en effet déjà des signes de saturation. Cette fois, ce n’est pas le manque de lits qui est particulièrement en cause mais l’épuisement du personnel. Selon France Bleu Seine Maritime, plus de 10% de l'effectif est en arrêt pour grossesses, maladies, ou épuisement. "La direction vient d'ouvrir deux lits supplémentaires sans donner les moyens humains correspondants. La règle veut que l'infirmière ait à s'occuper de 2,5 patients. Aujourd'hui, le chiffre est de 3. Les agents ont dû reporter leurs formations, reporter des jours des congé", a expliqué à l’AFP François His, délégué CGT au CHU, assurant que le taux de grévistes a atteint “au moins 80%”.

Le délégué CGT déplore par ailleurs les “solutions” trouvées par la direction pour pallier le manque de moyens humains : “La direction va fermer quatre blocs opératoires. Cela contrevient à l'objectif de pouvoir assurer les soins Covid et ceux non Covid.” De son côté, le directeur de la communication de l’hôpital, Rémi Heym, a indiqué que “deux lits de réanimation supplémentaires ouvrent cette semaine, quatre la semaine prochaine”. “On essaye de s'organiser pour faire face à un surcroît d'activité en réanimation pour les patients Covid et non Covid”, a-t-il assuré. Il a toutefois reconnu un problème lié au personnel : "On essaye de mettre les personnels nécessaires en face des lits. Mais il peut y avoir un délai de latence en lien avec la formation nécessaire, d'environ quinze jours, des nouveaux personnels. Ça va revenir à la normale dans les prochaines semaines." Rémi Heym a cependant tenu à rassurer le fait que les congés seraient assurés et les formations reportées et non annulées. Une nouvelle journée de grève est prévue par les syndicats lundi prochain.     [avec France Bleu et AFP]  

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
2 débatteurs en ligne2 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17