Les congés des soignants de l’AP-HP annulés?

05/10/2020 Par Louise Claereboudt
L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris a envoyé une note interne aux chefs de services précisant que dès le mois d’octobre, les jours de congés programmés par les soignants pourraient être annulés, au regard de la situation sanitaire. 

 

Alors que la capitale a été placée ce lundi en alerte maximale, les hôpitaux de Paris s’apprêtent à accueillir une deuxième vague qui pourrait être encore plus dévastatrice pour les équipes que la première. Dans une note envoyée vendredi 2 octobre aux chefs de services, l’AP-HP a, de fait, évoqué l’idée de supprimer les congés des soignants pour faire face à la pression hospitalière, révèle France Inter.  

 "A partir du mois d'octobre, les contraintes de continuité de service liées au contexte épidémique sont susceptibles de conduire à annuler une majorité des jours de congés initialement programmés, notamment sur la période de vacances scolaires de Toussaint", a indiqué la direction des ressources humaines aux chefs de services des hôpitaux parisiens.  

Précisant que la mesure serait une mesure “incitative sur la base du volontariat”, l’AP-HP a toutefois indiqué à l’AFP que “lorsque les nécessités de service le permettent, le bénéfice des jours de congés annuels et RTT pourra être maintenu”. 

 

Participation aux frais de garde d’enfants 

En cas d’annulation, des mesures de compensation ont cependant été prévues. “Les journées travaillées sur des journées de congés ou de repos planifiées avant la date de parution de la présente note seront rémunérées en heures supplémentaires, revalorisées de 50% comme l’ensemble des heures supplémentaires effectuées à partir du 1er octobre.” 

De plus, le nombre de jours pouvant être déposés sur le compte épargne-temps (CET) en 2020 est doublé. Leur monétisation sera aussi facilitée. Pour les soignants, les jours de congés non pris basculeront dans le compte épargne-temps dans la limite de 30 jours, contre 20 auparavant. 

Enfin, pendant les vacances scolaires, l’AP-HP pourra prendre en charge les frais de garde à domicile des enfants dont les parents ont dû annuler leurs congés pour assurer la continuité des soins, et ce à hauteur de 50 heures par enfant. 

[avec France Inter et AFP]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17