Des semaines à rallonge et pas de successeur : à plaindre ou à blâmer ? Le sort de ce médecin retraité vous divise | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Des semaines à rallonge et pas de successeur : à plaindre ou à blâmer ? Le sort de ce médecin retraité vous divise

Il a 71 ans et prendra sa retraite le 31 mars prochain. S'il repousse l'échéance depuis 5 ans, cette fois sa décision est prise. Pourtant malgré des recherches acharnées, le Dr Laine n'a pas trouvé de successeur. Alors il a décidé de léguer à la commune son immeuble dans lequel se trouvent deux appartements et deux cabinets médicaux équipés. Seul impératif, le conserver en lieu de soins. Si ce généraliste admet que son métier était devenu un sacerdoce, qu'il travaillait trop et qu'il ne savait pas dire "non" à ses...
12 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…