Contact-tracing : face à la deuxième vague de Covid, la Sécu passe à la vitesse supérieure | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Contact-tracing : face à la deuxième vague de Covid, la Sécu passe à la vitesse supérieure

Alors que la situation sanitaire continue de se dégrader en France avec plus de 50.000 cas de Covid enregistrés en 24 heures, l’Assurance Maladie dresse un nouvel état des lieux du contact-tracing et des évolutions nécessaires pour adapter le dispositif à l’accélération de l’épidémie et remonter toujours plus vite les chaines de contamination. 

L'Assurance-maladie mobilise plus de 11.000 personnes pour collaborer à l'activité de contact-tracing, 7 jours sur 7. Depuis le lancement du dispositif le 13 mai dernier, plus de 2,3 millions de personnes en France ont été identifiées et contactées par les enquêteurs de l’Assurance Maladie (dont plus de 600.000 patients diagnostiqués positifs et plus de 1,7 million de cas contact).  

94% des patients zéro appelés le sont dans les 24 heures qui suivent la confirmation de leur diagnostic et 78% des personnes contact sont appelées dans les 24 heures suivant la confirmation du diagnostic du patient zéro auquel elles sont rattachées. 

Toutefois, la charge de travail connaît une évolution rapide et importante, avec une progression forte et constante du nombre de patients zéro et de cas contact, ce qui a amené ces derniers jours l’Assurance Maladie à réaliser plus de 100.000 contacts quotidiens, contre 20.000 en moyenne début septembre.

Les niveaux actuels de circulation du virus amènent l’Assurance Maladie à déployer actuellement de nouvelles modalités de contact avec les patients. Les appels téléphoniques sont maintenus et priorisés sur les patients zéro afin d'obtenir la liste de leurs contacts. 

Les personnes contact de 18 ans et plus détentrices d’un compte Ameli reçoivent un message via leur messagerie Ameli pour y trouver toutes les informations utiles : confirmation de leur statut de cas contact, règles à suivre concernant le dépistage, l’isolement ou l’arrêt de travail, numéro à appeler pour toute question. Ces mails sont doublés d’une relance par SMS informant les personnes concernées qu’elles ont reçu ce message. Les personnes, qui n’auraient pas consulté leur messagerie sont contactées par téléphone dans les 24 heures par les enquêteurs sanitaires. 

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…