Les externes et étudiants en médecine mobilisés pendant la crise toucheront la prime Covid 

05/05/2020 Par Marion Jort
Après les internes, les externes et tous les étudiants en médecine mobilisés à l’hôpital pendant la crise toucheront la prime Covid attribuée au personnel hospitalier. Cette prime sera de 500 ou 1.500 euros.  

 

Ils n’étaient pas concernés par l’attribution des primes Covid, promises au personnel hospitalier mobilisé face au Covid, mais les externes et tous les étudiants en médecine mobilisés depuis le début de la crise la toucheront bien. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, l’Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf) a annoncé la bonne nouvelle : grâce à une phase de négociation, ces derniers se verront verser la prime selon les mêmes modalités que celles annoncées par le Gouvernement, il y a trois semaines.  

Cette prime sera donc d’un montant de 1.500 euros pour les étudiants ayant travaillé dans les services Covid+ des 108 hôpitaux de référence français. Les autres étudiants toucheront, eux, une prime de 500 euros. Comme pour tous les soignants, elle sera attribuée en fonction de la sévérité de l’épidémie dans la région et le service dans lequel ils travaillent. “Les modalités précises de versement de la prime que ce soit pour les professionnels ou les étudiants ne sont pas encore actées par le ministère des Solidarités et de la Santé”, tempère l’Anemf, qui précise aussi que la date de publication des textes encadrant le versement de la prime n’est toujours pas connu.    

“Depuis le 15 avril, nous négocions les modalités d’éligibilité à cette prime afin qu’aucun type de mobilisation ne soit oublié du dispositif. Je pense notamment aux étudiants dans les maisons de santé du territoire ou dans des structures médico-sociales”, affirme Sébastien Villard, vice-président de l’Anemf, chargé des études médicales dans une vidéo. “Nous avons demandé la plus grande souplesse afin que les établissements puissent valoriser au mieux les actions de leurs étudiants”, poursuit-il.  

L’Anemf assure qu’elle poursuit également son travail sur la revalorisation du statut de la rémunération des externes, promis par l’ex-ministre de la Santé, Agnès Buzyn et Olivier Véran.  

Le 24 avril dernier, Olivier Véran avait annoncé que les internes en ambulatoire, initialement pas concernés par l’attribution de la prime Covid, seraient finalement bien inclus dans le dispositif.  

 
Vignette
Vignette

SAS : accepterez-vous de partager votre agenda ?

Pierre Nevians

Pierre Nevians

Non

A tout problème complexe, il y a une solution simple .... et fausse. Il faut cesser de voir la médecine libérale comme une rustin... Lire plus

0 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17