Réforme du deuxième cycle : les dernières ECN auront finalement lieu en 2023

27/04/2020 Par Marion Jort
Vignette
Afin de tenir compte de la crise liée au coronavirus, les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Santé ont décidé de bouleverser le calendrier des concours et de la réforme du second cycle des études de santé.
 

Le report de la réforme du second cycle était demandé par l’Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf) : c’est désormais chose faite. La nouvelle, annoncée par le Doyen des doyens, Patrice Diot jeudi 23 avril a été confirmée par le ministre de la Santé et la ministre de l’Enseignement supérieur vendredi 24 avril.  Conséquence : les ECNi seront maintenus un an de plus et concerneront les étudiants entrant en première année du diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales, en 2020. Le dernier concours aura donc lieu en 2023.  En revanche, le nouveau référentiel de connaissances sera, lui, en place dès la rentrée de septembre 2020. Il constituera le programme officiel des connaissances du second cycle et le support d’évaluation pour les ECN de 2023”, expliquent les ministères. Des référentiels qui ont été élaborés par la conférence des doyens, les collèges d’enseignants et avec la participation des étudiants. 

Autre nouveauté, le certificat de compétences cliniques sera remplacé par des "Examens cliniques Objectifs et Structurés" (ECOS) établis à partir de situations cliniques de départ. Ils seront organisés par chaque UFR “selon des modalités propres pour valider le second cycle de la cohorte 2020-2023”. “A la lumière des difficultés actuelles, nous proposons un calendrier de mise en place de la réforme du deuxième cycle adapté et concerté, qui permet aux étudiants de bénéficier dès 2020 d’un maximum d’avancées pédagogiques. Nous préparons également avec les facultés et les étudiants, les concours qui sont un moment important pour les étudiants, afin que ceux-ci puissent composer dans les meilleures conditions”, conclut Olivier Véran dans un communiqué.  

Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17