Les étudiants en médecine demandent le report de la réforme du deuxième cycle 

10/04/2020 Par Marion Jort
Face à la crise du Covid qui bouscule tous les calendriers, l’Association nationale des étudiants en médecine de France a demandé au Gouvernement le report de la réforme du deuxième cycle (R2C), dont l’application doit normalement être effective à la rentrée 2020.  
 

Dans une lettre adressée au ministre de la Santé, l’Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf) révèle que la Conférence des doyens a demandé le report de la réforme du deuxième cycle d’un an. 

“Aujourd’hui, les étudiants déplorent le manque de préparation de leurs facultés et l’absence des textes réglementaires nécessaires pour aboutir à la mise en place de la réforme du deuxième cycle en 2020”, martèle l’Anemf qui rappelle que les étudiants actuellement en DFGSM3 ne “souhaitent pas voir leurs attentes réduites à néant” par une absence de volonté des formations de mettre en place correctement cette réforme.  

Les étudiants demandent donc au ministère de continuer et d’achever le décret et les arrêtés relatifs à cette réforme. Si cette dernière normalement doit être effective à la rentrée prochaine, l’Anemf exige que les textes soient publiés avant l’été, “pour permettre à l’ensemble des facultés” d’adapter leurs maquettes et d’opérer la transformation pédagogique.  

Ils rappellent qu’ils exigent toujours un investissement financier de la part du ministère de la Santé pour permettre, notamment, le recrutement de postes hospitalo-universitaires et le déploiement de moyens de simulation” ; l’élaboration d’un calendrier de mise en place de la R2C ; la formation des enseignants à la supervision clinique ; la mise en place de trois entraînements facultaires aux ECOS avant les ECNi et la diversification de l’offre de stages.  

L’Anemf informe également qu’une réunion est prévue dans la soirée pour débattre sur les ajustements des ECNi qui doivent avoir lieu en juin.  

 
Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
11 débatteurs en ligne11 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17