Négos : le directeur de la Cnam "prêt à aller loin dans la revalorisation tarifaire" des médecins

15/11/2023 Par Aveline Marques
Assurance maladie / Mutuelles
A quelques heures du coup d'envoi des négociations conventionnelles avec les six syndicats représentatifs des médecins libéraux, Thomas Fatôme prend la parole dans Le Figaro pour réaffirmer sa volonté de trouver un accord. Mais s'il se dit prêt à "aller loin" dans les propositions de revalorisation, il rappelle que les négociations ne sont pas "uniquement tarifaires" et que les attentes en termes d'accès aux soins, de pertinence et de qualité des actes sont fortes. 

 

Une négociation resserrée sur de grands objectifs, une méthode qui se veut plus collaborative et transparente… Les discussions reprennent ce mercredi après-midi entre la Cnam et les six syndicats représentatifs des médecins libéraux (CSMF, MG France, FMF, SML, AvenirSpé-Le Bloc et UFML-S) avec la ferme intention, de part et d'autre, d'aboutir cette fois à un accord après l'échec qui a conduit au règlement arbitral. "Si nous choisissons de rouvrir ces négociations, c’est parce que nous pensons qu’il y a une perspective d’accord", affirme ainsi Thomas Fatôme dans une interview au Figaro publiée mardi 14 novembre, à la veille de la séance multilatérale qui réunira les partenaires sociaux au siège de la Cnam, porte de Montreuil.  

 

"Il y aura un accord sur tout ou un accord sur rien" 

Après la maigre hausse de 1.5 euro, applicable depuis début novembre, la question de la revalorisation tarifaire sera au cœur des négociations. Le directeur général de la Cnam "confirme" d'ailleurs qu'il est "prêt à aller loin" en la matière. "Nous voulons réaffirmer le rôle central du médecin traitant et l’appuyer dans ses missions quotidiennes, mais aussi rééquilibrer les niveaux de rémunération en faveur des spécialités cliniques, comme la pédiatrie ou la psychiatrie", rappelle Thomas Fatôme.  

 

 

Le directeur de la Cnam souligne toutefois que l'accord qui sera conclu ne peut être que "tarifaire"…  S'il n'est plus question de contrat d'engagement territorial, il faut trouver "un accord ambitieux sur l’accès aux soins, la pertinence et la qualité des actes, et la transformation des modes de rémunération", qui constituent avec l'attractivité de l'exercice libéral, les grands objectifs fixés par le ministère de la Santé et votés par le conseil de l'Uncam, insiste Thomas Fatôme. C'est ce qui "justifiera un investissement financier important de la part de l’Assurance maladie". En clair, "il y aura un accord sur tout, ou il n’y aura d’accord sur rien", prévient le directeur général de la Cnam. 

Pour dégager des marges de manœuvre financière, le patron de l'Assurance maladie mise sur la maîtrise médicalisée des dépenses, citant en exemple la prescription d'antibiotiques ou d'IPP. "Notre objectif est de promouvoir la qualité et la pertinence des soins sur la base de référentiels médicaux, scientifiques, ce n’est pas un raisonnement comptable", défend-t-il. 

 

 

Thomas Fatôme se dit par ailleurs prêt à ouvrir la discussion "sans tabou" sur les forfaits, qui peuvent être "mal compris" par les praticiens, tout en soulignant qu'ils "permettent de reconnaître l'investissement des médecins dans certaines missions". "Travaillons à les rendre plus lisibles, plus transparents sur les règles de calculs, et plus efficaces", appelle-t-il. 

 

[avec LeFigaro.fr

 
Vignette
Vignette

22 commentaires
Photo de profil de Yves Adenis-Lamarre
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 7 mois
Lisez bien les propos de Mr Fatôme : "Le directeur général de la Cnam "confirme" d'ailleurs qu'il est "prêt à aller loin" en la matière. "Nous voulons réaffirmer le rôle central du médecin traitant et...Lire plus
Photo de profil de Thierry Lemoine
2,2 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 7 mois
"il y aura un accord sur tout, ou il n’y aura d’accord sur rien", prévient le directeur général de la Cnam.  Donc le DG de la CNAMTs prétend qu'un accord est possible , et de ce fait est partan...Lire plus
Photo de profil de Michel Lemariey-Barraud
1,2 k points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 7 mois
Vous voulez aller très loin, cher directeur? Mais vous êtes déjà allé trop loin! Trop loin dans le mépris, trop loin dans la menace trop loin dans l'incompétence à désamorcer une crise qui ne fait q...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17