Actes fictifs, non-respect des règles de cotation… La Cnam déconventionne d'un coup 13 centres ophtalmologiques et dentaires

21/07/2023 Par Aveline Marques
Assurance maladie / Mutuelles
L'Assurance maladie vient d'engager une procédure de déconventionnement "de grande ampleur" à l'encontre de 13 centres ophtalmologiques et dentaires du groupe Alliance vision. Le préjudice financier des fraudes pourrait s'élever à 21 millions d'euros. 

 

Face à la fraude des centres de santé, l'Assurance maladie n'hésite plus à dégainer l'arme du déconventionnement. Après avoir déconventionné 5 centres de santé début 2023, elle annonce dans un communiqué diffusé ce vendredi que 13 autres centres ophtalmologiques et dentaires appartenant au même groupe (Alliance Vision, précise l'AFP) subiront rapidement le même sort : à compter du 21 août, et durant cinq ans, les actes ne seront plus remboursés qu'au tarif d'autorité (soit 1.20 euros pour une consultation d'ophtalmologie, par exemple). 

Une procédure "de grande ampleur", engagée mi-juillet en "accéléré", qui est justifiée par "la gravité des faits" et le "montant du préjudice financier", explique la Cnam dans son communiqué du 21 juillet. Des "dérives frauduleuses" ont été détectées par les CPAM dans 9 régions, donnant lieu par ailleurs à 27 plaintes au pénal. La Cnam évoque ainsi la "facturation d'actes fictifs" et le "non-respect, de manière répétée, des règles de cotation et de facturation des actes". 

"Le préjudice financier chiffré par l’Assurance maladie s’élève à 7,8 millions d’euros dans le cadre des plaintes déposées et pourrait être réévalué au total pour l’ensemble du réseau à près de 21 millions d’euros, selon les éléments de l’enquête", précise le communiqué. 

"Ces déconventionnements simultanés de plus d’une dizaine de centres de santé, d’un même réseau, envoient un signal fort. L’Assurance maladie est résolue à stopper les dérives frauduleuses de certains acteurs qui se font au détriment de tous : la collectivité, les patients mais aussi les professionnels qui respectent les règles", déclare Thomas Fatôme, directeur de la Cnam. 

 
Vignette
Vignette

Faut-il aligner le tarif de la consultation de base du médecin généraliste avec celui des autres spécialistes?

Zulgael Darman

Zulgael Darman

Non

Non. Non, car le débat n’est pas seulement tarifaire. Je suis pour que nos collègues généralistes gagnent mieux leur vie et qu’... Lire plus

1 commentaire
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,3 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 11 mois
la JAGUAR,le vison,et le palace sur la CÔTE D'AZUR,çà ne passe plus!...Lire plus
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,3 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 11 mois
initiative soutenue par ROSELYNE,du temps où elle était ministre!...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17