"J'ai décidé de ne plus vacciner" : comment la galère d'AstraZeneca décourage les généralistes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"J'ai décidé de ne plus vacciner" : comment la galère d'AstraZeneca décourage les généralistes

Annulations de rendez-vous, perte de temps au téléphone, recherche de volontaires pour ne pas perdre des doses… Sur le terrain, les médecins généralistes peinent de plus en plus à vacciner leurs patients avec AstraZeneca. Depuis plusieurs semaines en effet, les réticences des Français augmentent au fur et à mesure que les données et décisions politiques tombent concernant le vaccin d’Oxford. Partout en France, les praticiens font le même constat : ces rebondissements successifs ont entraîné beaucoup de défiance. Alors que la France s’apprête à passer le cap symbolique des 100.000...
24 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…