"Pourquoi je ferme mon cabinet" : un jeune généraliste raconte comment il s'est brulé les ailes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Pourquoi je ferme mon cabinet" : un jeune généraliste raconte comment il s'est brulé les ailes

Elendir est un jeune généraliste installé depuis près de quatre ans en milieu rural. Passionné de médecine générale depuis le début de ses études, il pensait réussir à se protéger et exercer ce métier en "mettant des limites". Mais le Covid et certains de ses patients ingrats ont eu raison de se motivation. Dans un texte publié sur Twitter que nous vous partageons en intégralité, il explique pourquoi il a décidé de déplaquer pour écrire une nouvelle page de sa vie en tant que salarié.

 

"Mon 1er thread*, et peut être le dernier ? Il restera sans doute confidentiel, mais je pense que s'il peut servir à une seule consœur, un seul confrère, ou un seul patient alors je ne l'aurai pas fait en vain.

En résumé : pourquoi je ferme mon cabinet de MG.

Je ferme mon cabinet de MG alors que je suis installé depuis près de 4 ans, après 3 ans de remplacements. Ma patientèle est sympa. Mes finances sont excellentes. J'ai une femme merveilleuse et des enfants adorables.

Mais alors pourquoi ?

Retour en arrière.

Nous sommes en 2015. Je suis encore interne mais ayant ma licence de remplacement je fais mon 1er remplacement sur 6 semaines, au milieu de 6 mois de disponibilité (pour les non medecins : 6 mois où je ne suis pas en stage - et non rémunéré).

Ces 6 semaines, c'est juste Byzance à mes yeux : des horaires plutôt cools, une patientèle jeune dans le Val d'Oise, le sentiment de faire ce pourquoi j'étudie depuis près de 9 ans : la médecine générale. Et faut reconnaître que ça paie (très) bien.

Depuis que je suis rentré en P1 (1ère année de médecine), j'ai toujours voulu faire généraliste, et idéalement en semi-rural. Aussi, lorsque j'apprends qu'une jolie petite ville à environ 80km de Paris a un MG sur le départ, je sens l'occasion.

Je remplace ce médecin, adorable, très empathique et éthique (bref un modèle à mes yeux) pendant 2 ans, puis vint sa retraite au 30 juin 2017. Je prends la relève illico au 1er juillet 2017. J'ai tout prévu : les bons logiciels, le bon fonctionnement.

Je ne vais pas faire comme tous mes collègues, que je juge (stupidement) moins malins que moi : je vais me protéger, mettre...

67 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…