Levothyrox : le numéro vert submergé d'appels

28/08/2017 Par Fanny Napolier
Santé publique

Jeudi dernier, un numéro vert a été mis en place pour les patients sous Levothyrox. En deux jours, plus de 70.000 appels ont été comptabilisés.

Pour tenter de répondre à l'inquiétude qui gagne les patients sous Levothyrox depuis son changement de formule, l'ANSM a mis en place un numéro vert. En service depuis jeudi dernier, le service est déjà saturé. Le premier jour, quelque 50.000 appels ont été recensés, et encore plus de 20.000 le jour suivant. Le dispositif initial d’une quinzaine de personnes a été augmenté pour arriver à 90 ce vendredi. "Nous mettons tout en œuvre pour répondre à la demande, assure l’ANSM. La grande majorité des appelants sont des personnes qui ont besoin d’être rassurées. Elles ne présentent absolument pas toutes des effets secondaires indésirables." Ce vendredi, l’ANSM insistait : "Il y a un risque vital à arrêter le traitement. Les personnes ayant des désagréments doivent consulter leur médecin." "Les études de pharmacovigilance que nous suivons de près ne permettent pas de remettre en cause la nouvelle formule du Levothyrox, à bien des égards meilleure que l’ancienne", martèle le ministère de la Santé. Depuis son arrivée sur le marché début avril, le Levothyrox nouvelle formule (un de ses excipients, le lactose, a été remplacé par du mannitol pour rendre le médicament plus stable) est sous le feu des critiques de nombreux utilisateurs. Sur internet, une pétition de patients a déjà recueilli plus de 150 000 signatures. [Avec Leparisien.fr]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17