Pétition de patients contre les effets secondaires du nouveau Lévothyrox

17/08/2017 Par Sandy Bonin
Médicaments

Une pétition a été lancée par des patients qui se plaignent d’effets indésirables de la nouvelle formule du Lévothyrox.

La formule du Lévothyrox a été modifiée en mars dernier. "Afin de garantir une stabilité plus importante de la teneur en substance active lévothyroxine tout le long de la durée de conservation du médicament, le laboratoire Merck a réalisé, à la demande de l’Agence nationale des médicaments (ANSM), une modification de la formule de Levothyrox", avait indiqué l’agence sanitaire à l’époque. Mais des patients se plaignent aujourd’hui d’effets indésirables depuis le changement de formule, indique Pourquoidocteur.fr. Fatigue intense, mal de tête, prise de poids, constipation, vertiges… font partie des effets indésirables. Une pétition a été lancée et a récolté 22 000 signatures et plus de 9 000 commentaires et témoignages. " Quand on sait qu'il est très difficile de stabiliser la TSH, il est inadmissible d'avoir modifié ce médicament. Bien sûr, les laboratoires ont pris cette décision sans prendre l'avis des patients concernés. (…) Nous demandons à ce que les laboratoires concernés reviennent à l'ancienne formule", réclame la pétition. En mars, l’ANSM assurait que "la bioéquivalence entre l’ancienne et la nouvelle formule" avait été démontrée, mais elle conseillait malgré tout à certains patients de réaliser un dosage de TSH [dosage sanguin de la thyréostimuline] six à huit semaines après le début de la prise de la nouvelle formule, "par mesure de précaution". L’agence préconisait ces nouveaux dosages dans plusieurs cas : si "votre équilibre thérapeutique a été particulièrement difficile à atteindre, vous avez un cancer de la thyroïde, vous avez une maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque ou coronarienne et/ou des troubles du rythme), le patient est un enfant, une personne âgée ou enceinte". [Avec Pourquoidocteur.fr]

 
Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17