Arrêts maladie, bilans de prévention, médicaments à l’unité : ce qui change au 1er janvier 2024

02/01/2024 Par Mathilde Gendron
Politique de santé
Des nouveaux bilans de prévention 100% remboursés aux revalorisation de la Sécurité sociale, en passant par des médicaments vendus à l’unité, retour sur les mesures qui changent au 1er janvier 2024. 

 

Arrêts de travail 

Les médecins des centres de santé et des sociétés de téléconsultation peuvent être mis sous objectifs ou sous accord préalables. 

Les arrêts de travail délivrés par téléconsultation sont maintenant limités à trois jours, que ce soit pour une première prescription ou pour un renouvellement. Pour un arrêt de travail plus long, il faudra effectuer un examen physique. En revanche, cette nouvelle mesure ne s’applique pas s’il s’agit du médecin traitant du patient ou si ce dernier ne parvient pas à obtenir un rendez-vous physique pour renouveler son arrêt.

Les salariées qui ont reçu un arrêt de travail à la suite d’une fausse couche sont maintenant exemptées des trois jours de carence habituels. Elles peuvent donc percevoir les indemnités journalières dès le premier jour d’arrêt. 

 

Bilan de prévention 

Les médecins, les infirmières, les sages-femmes et les pharmaciens pourront proposer des bilans de prévention remboursés en totalité par l’Assurance maladie aux 18-25 ans, 45-50 ans, 60-65 ans et aux 70-75 ans. Ces rendez-vous permettront de “promouvoir des comportements favorables à la santé”, indique le ministère de la Santé

 

Pharmaciens 

Pour lutter contre les pénuries de médicaments, comme l’amoxicilline pédiatrique actuellement, les pharmaciens pourront délivrer des médicaments à l’unité. Une mesure portée par le Gouvernement. Les professionnels des officines peuvent également délivrer des antibiotiques contre les angines et les cystites, après avoir effectué un Test rapide d'orientation diagnostique (Trod). 

 

Prestations de Sécurité sociale revalorisées 

Alors que le montant du Smic a été revalorisé de 1,13% au 1er janvier 2024, le ministère de la Santé a indiqué que le plafond des indemnités journalières maladie des salariés sera également revalorisé de 52,28 euros. L’allocation journalière de proche aidant (Ajpa) est aussi augmentée, passant de 62,44 euros à 64,40 euros. Le plafond des indemnités journalières maternité est également augmenté de 5,4%, passant à un montant maximum de 100,36 euros par jour. 

Concernant les travailleurs indépendants, le plafond des indemnités journalières est quant à lui revalorisé à hauteur de 63,52 euros par jour pour les artisans et commerçants et à 190,55 euros pour les professions libérales. Les allocations journalières maternités ont aussi été revalorisées à 63,52 euros par jour et l’allocation forfaitaire de repos à 3 864 euros. 

Le montant de la pension d’invalidité est revalorisé de 5,3%, passant de 311,56 euros à 328,07 euros. 

 

Transport 

Les patients dont l’état nécessite un transport sanitaire doivent dorénavant partager le véhicule avec d’autres malades. Ces derniers pourront refuser ce covoiturage mais devront payer de leur poche, et ne seront alors remboursés que sur la base du transport partagé. 

 

Prévention 

A l’instar du préservatif masculin, les préservatifs féminins sont maintenant gratuits pour les moins de 26 ans. Les culottes et les coupes menstruelles sont également intégralement remboursées par la Sécurité sociale pour les moins de 26 ans. 

 

Augmentation de prix  

Le tarif des complémentaires santé augmente en moyenne de 8,1%. Le prix du paquet de tabac augmente également entre 50 centimes et un euro selon les marques, passant pour certaines à plus de 12 euros le paquet. 

 

[Avec Franceinfo

 
Vignette
Vignette

15 commentaires
Photo de profil de M A G
2,8 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 5 mois
J'aimerais voir le niveau de prévue du bénéfice des "bilans de prévention" - autre que la joie du patient de voir qu'on s'occupe de lui, gratuitement en plus. Si tout est normal, gloire à l'IPA ! ...Lire plus
Photo de profil de Yves Adenis-Lamarre
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 5 mois
Bilan de prévention  Les médecins, les infirmières, les sages-femmes et les pharmaciens pourront proposer des bilans de prévention remboursés en totalité par l’Assurance maladie aux 18-25 ans, 4...Lire plus
Photo de profil de Alain Boulhaut
332 points
Débatteur Renommé
Autre spécialité médicale
il y a 5 mois
J'ai vu le tarif dans une pharmacie, 19 euros pour ce qui est intitulé: dépistage des maladies cardio-vasculaires (TA, glycémie, tour de taille, entretien personnalisé) !! Choquant quand on voit le ...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17