Les transports programmés en ambulance seront moins bien remboursés

22/05/2023 Par Aveline Marques
Assurance maladie / Mutuelles
Un décret paru au Journal officiel du 20 mai diminue le taux de prise en charge par l'Assurance maladie des transports sanitaires préhospitaliers non urgents.

  L'Assurance maladie va diminuer le remboursement des transports sanitaires non urgents, de 65% actuellement à environ 50%, prévoit un décret daté du 19 mai.  Le texte prévoit que "la participation des assurés aux frais relatifs aux transports sanitaires", aujourd'hui comprise dans une fourchette de "30 à 40%", passera prochainement à un taux de "45 à 55%" qui sera fixé par l'Assurance maladie. Cette décision s'appliquera aux 12 millions de trajets dits programmés, pour les patients qui ne bénéficient pas d'une exonération (malades chroniques, femmes enceintes, invalides...). Cette mesure vise à "neutraliser" la gratuité des "transports sanitaires urgents" mise en place le 1er janvier dernier : les ambulances privées envoyées à la demande du Samu sont en effet prises en charge à 100%, pour un coût évalué à 70 millions d'euros par an, selon l'étude d'impact du budget 2023 de la Sécurité sociale. Le reste à charge moyen passera de 20 à 25 euros, pris en charge par les complémentaires santé.   [avec AFP]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17