Mis en examen pour viols, un externe exclu de l'enseignement supérieur public pour 5 ans

05/01/2024 Par Sandy Bonin
Faits divers / Justice
Un externe âgé de 24 ans aurait agressé et violé au moins deux jeunes femmes entre 2018 et 2021. Ce fils de médecin enseignant à la faculté de médecine avait été mis en examen et placé en détention provisoire au début de l'année 2023. Il vient d'être condamné à une exclusion de tout établissement public d'enseignement supérieur pour une durée de 5 ans. En parallèle, les investigations judiciaires sont toujours en cours. 

 

Cet externe, étudiant à l'université Paul Sabatier de Toulouse (Haute-Garonne) est accusé d'avoir agressé et violé au moins deux jeunes femmes âgées de 23 et 24 ans entre 2018 et 2021. Elles avaient déposé plainte contre lui. Au total, il est mis en cause dans quatre affaires de viol et deux d'agressions sexuelles. 

Ce fils de chirurgien et enseignant à la faculté de médecine avait été envoyé en détention provisoire, avant d'être placé sous contrôle judiciaire en janvier 2023. 

Le tribunal administratif de Toulouse vient de le condamner à une exclusion de tout établissement public d'enseignement supérieur pour une durée de 5 ans. En parallèle, les investigations judiciaires sont toujours en cours. 

 

 

Pour défendre son client, son avocate a tenté de justifier que le jeune homme "a validé sa 4e année de médecine (2e année du cycle 2), qu'il est titulaire d'un master I en neurosciences et qu'il a les capacités pour suivre des études supérieures, enfin qu'il n'a aucun antécédent disciplinaire". Selon elle cette décision "réduit à néant son avenir professionnel". 

Si l'étudiant conteste toujours les faits, le tribunal administratif a estimé "que la matérialité des faits reprochés à l'intéressé est suffisamment vraisemblable". L'ex-étudiant de Toulouse a également interdiction d'entrer dans les locaux de l'université Paul Sabatier depuis mars 2023. 

 

[Avec France3-regions.francetvinfo.fr

15 commentaires
12 débatteurs en ligne12 en ligne
Photo de profil de 75 Farbenk
41 points
Médecine générale
il y a 7 mois
Je ne comprends pas ... Il a donc été jugé coupable oui ou non ? S'il n'a pas été encore jugé comment se fait-il que l'on s'asseye aussi impudiquement sur la présomption d'innocence au même titre que ...Lire plus
Photo de profil de Alain Joseph
1,5 k points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 7 mois
Pour qu'il y ait viol, il faut une pénétration sexuelle. Pour qu'il y ait pénétration non consentie, il faut qu'il y ait menace ou violence. Cet article ne donne aucun détail et donc n'a aucune valeur...Lire plus
Photo de profil de Olivier Camagna
508 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 7 mois
Comment s’articulent la justice pénale et administrative? Peut-être aurait-il fallu prendre des mesures conservatoires ( exclusion) en attendant le verdict pénal ( en le précisant )? J’imagine qu’il...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17