Étudiant en médecine de Tours accusé de viol et d'agressions sexuelles : une première condamnation

15/12/2023 Par Marion Jort
Faits divers / Justice
Un étudiant de la faculté de médecine de Tours, accusé de viol et d’agressions sexuelles par cinq jeunes femmes, vient d’être condamné à de la prison avec sursis par le tribunal pour enfant dans une première affaire.  

 

"Aujourd’hui ton violeur, demain ton docteur" : ce sont des affiches choc, placardées sur les murs de la faculté de médecine de Tours en avril 2022 qui avaient poussé les autorités à ouvrir une enquête. Ces collages faisaient référence à des affaires d'agressions sexuelles et de potentiels viols "commis sur des étudiantes" par un carabin tourangeau lors de soirées étudiantes entre 2013 et 2020, et pour lesquels cinq jeunes femmes ont déposé plainte.  

L’affaire ne s’est pas arrêtée là : la faculté de médecine de Tours, d’abord suspectée d’avoir protégé l’étudiant, fils de médecins “connus et réputés”, a été épinglée un mois plus tard par l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR), mandatée par le ministère de l’Enseignement supérieur, qui a notamment souligné d’importantes “confusions” dans ses actions.  

Mercredi 13 décembre, le jeune homme, désormais interne en Haute-Vienne selon La Nouvelle République, a été condamné par le tribunal pour enfants de Tours dans un premier dossier qui concerne une affaire de “baisers arrachés” sur une jeune fille, quand ils étaient tous deux au lycée. Il a reconnu les faits et a écopé de quatre mois de prison avec sursis.  

Il sera de retour sur les bancs de la justice le 22 février prochain pour être jugé à nouveau pour des infractions à caractère sexuel sur trois anciennes camarades de promotion âgées de 26 à 29 ans. Un non-lieu a, entre-temps, été déclaré pour la cinquième affaire. Le journal local précise que l’affaire de viol a été correctionnalisée pour accélerer son traitement.  

L’interne a été laissé libre, sous contrôle judiciaire et peut poursuivre ses études. 

 [avec La Nouvelle République

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

5 commentaires
9 débatteurs en ligne9 en ligne
Photo de profil de Albert Dezetter
692 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 6 mois
Veut-on de "ça" en tant que confrère? Etre "fils de famille" n'autorise pas des privautés. ...Lire plus
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,3 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 6 mois
5 jeunes femmes sursis? bientôt la 6ème! quelle santé!...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17