Hydroxychloroquine pour soigner le Covid : 4 médecins dans le viseur de l’Ordre

20/06/2023 Par M.G.
Déontologie

Quatre médecins visés par l’Ordre pour avoir prescrit de l'hydroxychloroquine pour soigner le Covid.   Quatre médecins généralistes d’Eure-et-Loir sont poursuivis du Conseil départemental de l’Ordre des médecins d’Eure-et-Loir pour avoir prescrit à leurs patients souffrant de Covid-19, de l’hydroxychloroquine, de l’ivermectine et de l’azithromycine. Début 2023, la Caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM) émet plusieurs signalements à l’encontre de quatre médecins et saisit le Conseil départemental de l’Ordre des médecins d’Eure-et-Loir. Ces quatre généralistes seront entendus prochainement par l’instance ordinale pour avoir prescrit de l’hydroxychloroquine, de l’ivermectine ou de l’azithromycine à des patients atteints de Covid, dont des mineurs. Ils font aujourd’hui l’objet d'enquêtes disciplinaires. “Dans le cadre d’un contrôle demandé par la Caisse nationale d’assurance maladie, notre service médical a vérifié que les prescriptions d’hydroxychloroquine étaient conformes aux autorisations de mise sur le marché”, explique Richard Vieau, directeur de la CPAM d’Eure-et-Loir. Il indique avoir relevé “des non-conformités” dans les prescriptions à la fois d’hydroxychloroquine, mais aussi d’ivermectine et d’azithromycine chez ces médecins.

A l’heure actuelle, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que l’utilisation de ces médicaments expose “les patients à de potentiels effets indésirables qui peuvent être très graves”. Déjà en mai 2020, le Haut conseil de santé publique (HCSP) avait émis un avis défavorable quant à l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour soigner le Covid-19. L’affaire concernant ces quatre généralistes est remontée jusqu’au Conseil régional de l’Ordre des médecins du Centre-Val de Loire qui indique à nos confrères de l’Écho républicain avoir “lancé des poursuites contre ces médecins”, sans donner plus de détails sur le dossier, l’instruction étant en cours.    [Avec France3-régions et l'Écho républicain]

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
7 débatteurs en ligne7 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17