LancetGate, épisode 2 : le douteux vaccin russe | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

LancetGate, épisode 2 : le douteux vaccin russe

Des résultats trop beaux pour être vrais ? Après qu'une trentaine de chercheurs ont pointé les incohérences des données concernant le candidat vaccin Spoutnik V publiées vendredi dernier par une équipe russe dans The Lancet, la revue a demandé des éclaircissements.

Dans une lettre ouverte à la revue médicale britannique, datée du 7 septembre et signée par une trentaine de chercheurs, essentiellement européens, le scientifique italien Enrico Bucci s'interroge sur la vraisemblance de données de l'article publié le 4 septembre par The Lancet, signé par Denis Logounov (Institut Gamaleïa) et ses collègues. Une controverse qui arrive trois mois après celle de l'étude sur l'hydroxychloroquine, depuis retirée par la prestigieuse revue médicale britannique.

Spoutnik V est constitué de deux vaccins différents, administrés en deux injections successives. Il s'agit de vaccins à "vecteur viral", utilisant comme support deux adénovirus transformés pour y ajouter une partie du virus responsable du Covid-19. Lorsque l'adénovirus modifié pénètre dans les cellules des personnes vaccinées, ces dernières vont fabriquer une protéine typique du Sars-Cov-2,
apprenant ainsi à leur système immunitaire à le reconnaître et à le combattre, explique l'auteur principal de l'article.

Deux études de petite taille ont été menées entre le 18 juin et le 3 août sur 76 adultes volontaires en
bonne santé, âgés de 18 à 60 ans. Elles concluent "qu'aucun effet indésirable grave n'a été détecté" et observent "la production d'anticorps" chez "tous les participants", y compris des "anticorps neutralisants". La quantité d'anticorps retrouvée "chez les volontaires vaccinés est largement supérieure à celle chez les malades", mesurée à partir du plasma de patients guéris du Covid-19, a souligné Inna Dolgikova, l'une des auteurs de la publication, lors du point presse. Le vaccin déclenche également...

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…