Vers la suppression de la mention "homéopathie" sur les plaques des médecins ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vers la suppression de la mention "homéopathie" sur les plaques des médecins ?

Pris à partie par les signataires de la tribune anti "fake med" et saisi de plaintes des défenseurs de l'homéopathie, l'Ordre des médecins a tenu à préciser sa position déontologique sur les médecines alternatives et complémentaires. Et annoncé une révision de la liste des mentions que peuvent afficher les médecins sur leur plaque.

 

"En 2018, l'Ordre des Médecins tolère des pratiques en désaccord avec son propre Code de déontologie", écrivaient en mars les signataires de la tribune anti médecine alternatives. Dès le 22 mars, l'instance nationale réagissait par communiqué et indiquait qu'il ne lui appartenait pas de se prononcer sur les aspects scientifiques du débat, renvoyant la balle dans le camp de l'Académie de médecine et du ministère de la Santé. "Ce que nous avons demandé est en route", a constaté le président du Cnom ce mardi : réaffirmant sa position de 2004, l'Académie a annoncé la mise en place d'un nouveau groupe de travail; quant à Agnès Buzyn, elle a exprimé sa volonté de saisir la Haute Autorité de Santé.

Et maintenant ? Le Cnom a tenu à publier une nouvelle "mise au point" sur le plan déontologique. L'instance rappelle qu'un traitement ne peut "en aucun cas être alternatif aux données acquises de la science et à l'état de l'art", mais peut en revanche "comporter une prescription adjuvante ou complémentaire", comme de l'homéopathie, "après avoir délivré au patient une information loyale, claire et appropriée". Le code de déontologie interdit...

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…