28 heures de paperasse et 1 000 € perdus par mois : les réalités du tiers payant | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

28 heures de paperasse et 1 000 € perdus par mois : les réalités du tiers payant

Au 1 er janvier, le tiers payant sera généralisé à toutes les consultations. Et pourtant de nombreuses craintes persistent chez les médecins. Pour sa thèse présentée en juin dernier, le Dr Adeline Liquière a interrogé plus de 180 généralistes de la région Midi-Pyrénées sur leur pratique du tiers payant. Certains passent jusqu'à 7 heures par semaine à pointer leurs remboursements. D'autres assurent perdre plus de 1 000 euros par mois. Les conclusions en 4 points Qui sont les généralistes qui pratiquent le tiers payant ? - 94 % des généralistes...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…