Parcours semé d'embûches

Activité mixte, achats, frais de véhicule... Les subtilités de la déclaration 2035

Médecins libéraux, vous avez jusqu'au 18 mai pour déposer par voie dématérialisée votre déclaration 2035, mais attention celle-ci comporte certaines subtilités. Voici un petit guide pour éviter les écueils lors du remplissage.

29/04/2024 Par Patrice Pousson
Parcours semé d'embûches

A l'approche de la dernière ligne droite pour remplir sa déclaration professionnelle, on rappellera que la date limite de dépôt a été reportée au 18 mai minuit pour les déclarations dématérialisées (3 mai pour les adeptes des déclarations papier). Les médecins qui ont déserté leur AGA et qui n'ont pas d'experts comptables déposeront leur déclaration sur l'espace professionnel du site impots.gouv.fr. Il faut vérifier que la déclaration de résultat est activée dans "les services", pour éviter aux retardataires de se retrouver devant une porte close…

Parmi les subtilités, citons l'énigmatique case "Services assurés par vous" (P. 2035 suite). Ici, les médecins qui ont une activité salariée en marge de leur activité libérale doivent indiquer le net imposable salarié. Cela n'a aucun impact sur le calcul du revenu libéral, cette mention ayant une valeur purement informative, pouvant justifier la faiblesse de certains revenus libéraux, en raison justement de ce cumul avec une autre activité. 

Passons aux 32 lignes de dépenses de la 2035A. Elles peuvent susciter chez les libéraux la crainte de ventiler de façon incorrecte certains frais : est-ce du petit outillage ? de la fourniture de bureau ? Difficile parfois de trancher. Rassurez-vous, l'essentiel est que la dépense soit déductible, le reste est question de puristes. 

Ainsi, le poste "Achats" est souvent compris dans son sens littéral. Or, il s'agit d'un faux-ami qui désigne en comptabilité les produits destinés à la revente ou les consommables à usage unique (gants d'examen, seringue, coton…). Le "petit outillage" comprend, lui, les équipements et meubles d’une valeur unitaire inférieure à 500 euros HT. Un montant trop élevé de ce poste risque d'attirer l'œil du contrôleur qui suspectera que vous avez "omis" d'amortir certains biens. 

Pour les frais de véhicule, si vous optez pour l'application des IK, il est impératif de cocher la case ligne 23 "évaluation forfaitaire", car c'est elle qui matérialise votre option. A défaut, le contrôleur pourra vous rejeter la déduction de vos frais de véhicules. Si vous utilisez un véhicule électrique, sachez que vous bénéficiez d'une majoration de 20% du barème dédié aux véhicules thermiques.
Parmi les légendes urbaines, rappelons que les frais de coiffeur, d’esthétique sont purement privés, y compris pour les professions au contact de la clientèle. De même, seuls les vêtements professionnels (blouses) sont déductibles.

Enfin, sur votre 2035 B, n'oubliez pas de reporter ligne 43 case CQ les déductions des 2%, groupe III et des 3% spécifiques aux médecins du secteur 1.

 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17