Mégaphone rouge

Médecins étrangers : des syndicats alertent contre les projets du Gouvernement

Plusieurs organisations s’élèvent contre le "contrat de praticien associé à caractère temporaire" qui pourrait selon elles être prochainement présenté aux praticiens à diplôme hors UE (Padue) n’ayant pas réussi les épreuves de vérification de connaissances. 

07/05/2024 Par Pauline Machard
Padhue
Mégaphone rouge

Dans un communiqué commun, plusieurs organisations syndicales défendant les Padhue (CGT-UFMICT, SNMH-FO, Amuf, inter-collectifs Padhue) alertent, relaie l’AFP. Alors que "le 16 janvier dernier [...] le chef de l’Etat s’est engagé à 'régulariser' les 'nombreux Padhue' non admis au concours [aux épreuves de vérification des connaissances - EVC]", "c’est un durcissement" qui se prépare, déplorent-elles. 

Selon elles, rapporte l’agence de presse, le Gouvernement va proposer le 13 mai - lors d’un conseil supérieur des professions médicales - un statut de "contrat de praticien associé à caractère temporaire" aux Padhue recalés. Celui-ci serait très peu rémunéré et limité dans le temps, en attendant qu’ils repassent le concours. 

"La paie sera située 20% au-dessus des 'faisant fonction d’interne'", soit un peu moins de 1 500 euros bruts mensuels, et les praticiens ne pourront en bénéficier que deux fois 13 mois, pour pouvoir repasser deux fois les EVC, déplorent les organisations. Dans le cas où ils seraient recalés les deux nouvelles fois, ils n’auront d’autre choix que de quitter la France, ou de se reconvertir dans une profession paramédicale, soulèvent-ils encore. 

 

Un préavis de grève pour le 14 mai

Les syndicats réclament que les médecins à diplôme étranger soient réintégrés dès 2024 avec un contrat de travail "qui ne soit pas inférieur à celui de praticien associé", qui prévoit une rémunération de 3 000 euros bruts mensuels environ. Ils appellent aussi à une évolution des EVC, pour "prendre en compte les services rendus". Ils demandent enfin une augmentation du nombre de places mises en jeu dans l’EVC, en prenant pour base de calcul les besoins réels des hôpitaux français, poursuit l’agence. 

Ils ont déposé un préavis de grève pour le 14 mai, et organisent un rassemblement le même jour à partir de 14 h, devant le ministère de la Santé. 

[Avec AFP]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

12 commentaires
7 débatteurs en ligne7 en ligne
Photo de profil de L. C-J
18 points
Médecine générale
il y a 1 mois
Donc nos enfants dans les 30-40 dernières années qui ont été mis en échec avec le concours de première année, de quelques centièmes ou dizième de points, ont été empêchés de devenir médecin parce que ...Lire plus
Photo de profil de Marc Baudin
105 points
Médecine et Biologie du Sport
il y a 1 mois
Quand j’étais étudiant hospitalier (il y a bien longtemps) nous avions un chef de clinique qui ne décolérait pas à l’idée qu’on allait peut-être accepter la venue de médecins étrangers. Alors, à l’he...Lire plus
Photo de profil de Jean  Aimarre
45 points
Anesthésie-réanimation
il y a 1 mois
si ils ne remplissent pas les criteres , il faut qu'ils rentrent chez eux : si vous voulez passer des equivalences aux usa par exemple, c'est à vos frais , vous n'etes nullement salarié pendant cette ...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17